"J’étais tombé dans une rêverie sentimentale, je suppose ; tout ce que je sais , c’est que je restai planté là assez longtemps pour qu’un sentiment de solitude totale s’empare de moi, à tel point que tout ce que j’avais vu dans le passé récent, tout ce que j’avais entendu, et la parole humaine elle-même, me semblait ne plus avoir d’existence, et ne survivre qu’un instant de plus dans ma mémoire, comme si j’avais été le dernier représentant de la race humaine. C’était une illusion étrange et mélancolique, née presque inconsciemment, comme toutes nos illusion, dont je soupçonne qu’elles ne sont pas autre chose que des visions d’une lointaine et inaccessible vérité vaguement entrevue. Ce lieu où je me trouvais était, assurément, un de ces lieux de la terre perdus, oubliés, inconnus ; j’avais plongé mon regard au-dessous de son obscure surface ; et j’avais le sentiment que le lendemain, lorsque j’en serais parti pour toujours, il cesserai subrepticement d’exister, pour ne plus vivre que dans ma mémoire, jusqu’au moment où moi aussi je sombrerais dans l’oubli. C’est ce sentiment qui m’habite en ce moment ; peut-être est-ce lui qui m’a incité à vous raconter cette histoire, à essayer de vous transmettre, en quelque sorte, son existence même, sa réalité - la vérité qui me fût révélée dans un moment d’illusion."

Lord Jim, Joseph Conrad (1900).

Starlight, Model 500 (Moritz Remix), 1995.

Francis Kéré, Extension de l’école Primaire de Gando (2005).

Francis Kéré, Extension de l’école Primaire de Gando (2005).

Jessica 93, Away (2012).

Omar-S, Romancing The Stone (2014).

Robbie Basho, Orphan’s Lament (1978).

Kangding Ray, History of Obscurity (2014).

###### - ######.1 (2014).

Francis Bebey, Pigmy Love Song.

Route 8, AAAA (2013).

Evigt Mörker, Kilsbergen (2013).

James Abbott McNeill Whistler, Nocturne en noir et or : la fusée qui retombe (vers 1875).

James Abbott McNeill Whistler, Nocturne en noir et or : la fusée qui retombe (vers 1875).

Ross Bleckner, Count No Count (1989).

Ross Bleckner, Count No Count (1989).

Érik Desmazières, La bibliothèque de Babel.

Érik Desmazières, La bibliothèque de Babel.

Jozsef Rippl-Ronai, A Park At Night (1895).

Jozsef Rippl-Ronai, A Park At Night (1895).